I.V.G. par médicament avec la Mifégyne®

mifegyne_packung_01.jpg Ambalaje avort pilula La Mifégyne® est un médicament qui inhibe l'effet de l'hormone progestérone. La prise de ce médicament interrompt une grossesse de manière semblable à un avortement spontané. La Mifégyne® est très efficace pendant toute la durée de la grossesse. Il est cependant nécessaire de prendre, deux jours plus tard, un autre médicament hormonal, la prostaglandine, qui stimule la contraction de l'utérus et provoque l'expulsion du sac gestationnel. Si l’on souhaite apercevoir le sac amniotique, il convient d’examiner attentivement la serviette hygiénique ou les toilettes.

Comment Mifegyne utilisé?

La prise de Mifégyne®, suivie de Cyprostol®  (prostaglandine) deux jours plus tard, suscite une interruption de grossesse dans environ 98% des cas. Après la prise de prostaglandine peuvent survenir des douleurs pelviennes. Les analgésiques contre les douleurs des règles sont également très efficaces dans de tels cas. Nous vous recommandons cependant de prendre ces analgésiques suffisamment tôt. Vous êtes invitée à rester quelques heures à la clinique après avoir pris le Cyprostol®  (prostaglandine). Si vous avez décidé de prendre ces comprimés chez vous, veillez à avoir des comprimés anti-douleurs sous la main.

Cette méthode a été approuvée en Autriche et dans la plupart des autres pays d'Europe occidentale pour les situations suivantes:

  • Dans le cadre d’une interruption volontaire jusqu’à la 9ème semaine    (à partir du premier jour de la dernière menstruation.)
  • Pour une interruption de grossesse tardive dans un hôpital en raison d’une nécessité médicale
  • Pour permettre l’ouverture du col de l’utérus avant un avortement chirurgical.

Ce médicament s’avère par ailleurs également très efficace pour d'autres cas, tels que l’accouchement provoqué, les fibromes, l’endométriose, le méningiome (type de tumeur cérébrale) ainsi que certains types de cancer du sein. Pour ces derniers cas, la Mifégyne® n'est cependant pas encore actuellement autorisée.

L’I.V.G.  au moyen de la Mifégyne® est un processus qui dure seulement quelques jours. Vous conservez le contrôle de votre corps et demeurez consciente au cours du traitement. Cela vous permet également de corriger vos idées fausses concernant cette intervention.

Comparaison de l'I.V.G.  chirurgical et de l'I.V.G. t par médicaments

Coûts de l'I.V.G.

En Autriche, le coût de l'avortement ne sont pas couverts par l'assurance médicale et l'épouse doit payer vous-même.
(Dans tous les autres pays d'Europe occidentale, l'avortement est payé, au moins pour les jeunes et les femmes vulnérables. Les exceptions sont l'Irlande, le Liechtenstein, Malte et Monaco, où l'avortement est interdit.)

Pour un avortement, nous facturons pas de frais supplémentaires, quelle que soit la méthode utilisée:

Jusqu'à la 10e semaine de grossesse € 530,-
De la 10e à la 14e semaine € 570,-

(la clinique est équipée d’un Bankomat)
 

Ces coûts comprenaient:

  • Conseils sur la grossesse non planifiée
  • Des conseils sur la méthode pour trouver le plus approprié pour vous
  • Médicaments pendant l'avortement médical ou
  • l'opération incl. anesthésie (anesthésie générale ou sous anesthésie locale)
  • Détermination du groupe sanguin et en cas de nécessité, l’injection «anti-Rhésus» pour les femmes dont le groupe sanguin est Rhésus négatif.
  • Suivi médical